Rechercher dans :

Direction des ressources humaines

Professeurs et chercheurs étrangers

* Accueil Professeurs et chercheurs étrangers *

* Prendre note que le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d'alléger le texte

Montréal, ville internationale

haut de page

Pour consulter la carte de Montréal, cliquez ICI
(exige l'installation d'un logiciel gratuit en ligne)

Soixante-dix organisations internationales, soixante délégations étrangères et quatre-vingt centres financiers internationaux font du grand Montréal une véritable ville internationale. Avec 3,4 millions d’habitants, dont 85 % parlent le français, la région du grand Montréal est cosmopolite et animée à longueur d’année. Tout en profitant d’un des coûts de la vie les plus bas parmi les grandes villes de ce monde, Montréal offre une qualité de vie remarquable.

Selon la Nouvelle revue française de criminologie, le taux de criminalité est beaucoup moins élevé au Canada que dans le reste de l’Amérique du Nord. D’ailleurs, le Canada compte trois fois moins d’homicides que son voisin américain.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain va dans le même sens, elle classe Montréal en tête de liste des villes nord-américaines qui connaissent les plus bas taux de criminalité, devançant des villes comme Washington et New York. Montréal est donc l’une des villes les plus sécuritaires au monde.

D’après le rapport de 2007 de la firme Mercer, la métropole montréalaise se hisse au 22e rang mondial des meilleures villes de la planète à l’égard des facteurs politiques, sociaux, économiques et environnementaux, dépassant notamment les villes de San Francisco, Paris, Lyon, Boston et Londres.

Sa richesse culturelle, sa diversité ethnique, son économie moderne et dynamique confèrent à Montréal une ambiance urbaine unique. Elles en font un endroit où il fait bon vivre et où l’on se sent en sécurité. Peu de métropoles offrent un milieu de vie aussi exceptionnel : éducation publique et privée de grande qualité, prix raisonnable des maisons et des appartements, restaurants de quartier ou de fine cuisine, quatre saisons bien définies et des festivals tout au long de l’année. Voilà ce qui fait de Montréal une ville au caractère incomparable!

Pour en savoir plus, consultez les sites Internet suivants :

Le coût de la vie à Montréal

haut de page

Comparativement aux autres métropoles mondiales, le coût de la vie à Montréal est l’un des moins élevés, des tarifs d'électricité aux paniers d'épicerie.

Le système de santé du Québec garantit, entre autres, des soins médicaux de qualité et gratuits à tous les résidents dans la mesure où ils sont couverts par l’impôt. De même, l’éducation peut être gratuite jusqu’au niveau collégial. Cependant, les travailleurs étrangers qui s'installent à Montréal peuvent se prévaloir de tous ces services, selon les règles en vigueur.

Les dépenses du ménage

Le salaire net sert surtout à payer les biens et services essentiels suivants :

Certaines dépenses importantes doivent être faites ponctuellement, comme l’achat de médicaments non couverts par l’assurance maladie, les dépenses scolaires, les frais d’appels interurbains aux amis et à la famille du pays d’origine, etc.

Pour en savoir plus, consultez les sites Internet suivants :

Le logement à Montréal

haut de page

Le Bureau du personnel enseignant (BPE) de l’Université, en partenariat avec certaines firmes montréalaises spécialisées, offre des services de soutien à la relocalisation matériel et/ou logistique aux professeurs étrangers afin de faciliter leur intégration. Ce soutien comprend les démarches d’immigration, la gestion des soumissions pour le déménagement, la recherche d’un logement, l’assistance pour l’obtention de papiers officiels et une visite de familiarisation de Montréal.

Il est important de noter que certains services standards sont remboursés par le BPE sur présentation de pièces justificatives, notamment, les frais de transport du professeur et de sa famille, selon le tarif des billets d’avion de classe économique, une portion des frais de déménagement, jusqu’à concurrence d’une valeur égale à 5 % de son salaire à l’embauche. Les frais pour l’étude d’un dossier de Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et pour l’émission de celui-ci sont aussi couverts par le BPE. Finalement, le programme de soutien offre au nouveau professeur et à son conjoint la possibilité de perfectionner son français par le biais de cours dispensés par l’École de français de la Faculté de l’éducation permanente (FEP). L’Université en remboursera les coûts selon certaines conditions et selon des arrangements préalables avec le BPE.

Pour de plus amples informations, consultez les sites Internet suivants :

Le climat

haut de page

Quatre saisons se succèdent au Québec : l’hiver, le printemps, l’été et l’automne. L’hiver montréalais s’étend généralement entre les mois de décembre et mars. Les températures oscillent entre -5 et -25 °C. Pour l’apprécier, l’hiver exige le port de vêtements adéquats et chauds : mitaines, écharpe, chapeau, bottes, manteau, etc. Durant la saison hivernale, les jours sont plus courts, contrairement à l’été où les jours rallongent. Durant la période estivale, il fait généralement chaud et humide, entre 22 et 32 °C. Il est important de noter qu’un changement d’heure se fait deux fois par année. L’avancement de l’heure s’effectue le deuxième dimanche de mars, tandis que le retour à l’heure normale se fait le premier dimanche de novembre.

Pour en savoir plus, consultez le site Internet suivant :

haut de page

MAJ : 30 juillet 2013


© 2008 - Direction des ressources humaines